lundi 9 août 2010

mercredi 23 juin 2010

Fin du discours de Léon Blum prononcé le 27 décembre 1920 au congrès de Tours

Sachons nous abstenir des mots qui blessent, qui déchirent, des actes qui lèsent, de tout ce qui serait déchirement fratricide.
Je vous dis cela parce que c’est sans doute la dernière fois que je m’adresse à beaucoup d’entre vous et parce qu’il faut pourtant que cela soit dit. Les uns et les autres, même séparés, restons des socialistes ; malgré tout, restons des frères qu’aura séparés une querelle cruelle, mais une querelle de famille, et qu’un foyer commun pourra encore réunir.

Benjamin Biolay par Renaud Monfourny

C'est bientôt le 14 juillet.

People are strange-The Doors / Yoann Gourcuff By Bruce Weber.






dimanche 6 juin 2010

lundi 10 mai 2010



C'est cette image que je garderai de toi. RIP Max.

jeudi 22 avril 2010

mercredi 7 avril 2010

"De même que certaines femmes (et certains hommes) veulent être "La Femme" (ou "L'Homme"), tout écrivain veut être le seul écrivain. Là-dessus, tous les écrivains se ressemblent, se ressemblent à vouloir être le seul. La tension est constante, le conflit parfois insoluble, entre la rage de vouloir être seul et le fait qu'on écrit depuis, avec et vers les autres.
Mais nul n'est Premier, nulle n'est Première. Nous ne faisons pas qu'engendrer, nous sommes tous engendrés. Et l'homme que j'aime a aimé avant de m'aimer. La femme aimée, aussi vierge fût-elle, a toujours un passé. Avant Ève, il y eut Lilith. Il y a toujours une autre femme. Et il y a toujours un fantôme."

Marie Darrieussecq, Rapport de police, Accusations de plagiat et autres modes de surveillance de la fiction, P.O.L.

"De la séduction" Edwarda, mars-avril 2010.


mercredi 31 mars 2010

"J'ai un grand oncle du côté de maman qui a une bite énorme"

"La pureté de sa joue juvénile, la perfection de son corps (c'était pourtant un garçon de petite taille, court sur pattes) était celle de quelqu'un qui possède une grosse bite." Pier Paolo Pasolini évoque son père...

vendredi 17 avril 2009

Déclaration alcoolisée...

Il y a une semaine, nos regards se sont croisés. Regards intenses, soutenus, désireux d'aller plus loin. Nous sommes allés plus loin. J'aurais aimé que cette passion fugace continue encore...Malheureusement, je suis sans nouvelles de toi. J'aimerais tellement en avoir...Un signe, un geste, presque rien en somme, mais quelque chose...Pardonne moi ce message s'il t'importune...J'ai peut être trop bu mais j'ai aussi beaucoup pensé à toi, à tes yeux, et aux courts moments que nous avons partagés.

mardi 10 mars 2009

Rêve et supermarché.

Il est de ces rêves dont on se demande pourquoi on les fait tant ils sont ridicules. Je me trouve dans le supermarché Géant d'Abbeville (qui ne ressemble pas du tout à l'original mais je sais que c'est LE Géant d'Abbeville). Je panique car je ne trouve pas les pains au chocolat vendus par dix...Et par ailleurs, je me demande si c'est bien raisonnable d'acheter du surgelé alors que je dois ensuite prendre le train jusqu'à Paris. Oui car les produits congelés, ça décongèle. S'en suit une longue réflexion sur la pertinence de cet achat. Je n'ai pas résolu le problème car il était temps que je me réveille.

vendredi 27 février 2009

American Psycho, de Bret Easton Ellis

"Et au-dessus d'une des portes, masquées par des tentures de velours rouge, il y a un panneau, et sur ce panneau, en lettres assorties à la couleur des tentures, est écrit : SANS ISSUE".

La fin d'American Psycho n'est en pas une. Aucune issue aux délires macabres de Patrick Bateman. Aucune issue pour le lecteur. Aucun répit. Un mur. Cette fin est un mur. SANS ISSUE.

vendredi 23 janvier 2009

M1 Premier semestre

Comme chaque année, je publie les sujets sur lesquels j'ai eu à plancher lors de mes examens...

Sociologie politique

L'Etat social et ses ennemis.

Théorie politique

1)Logiques classificatoires et régimes politiques
2)L'habitus est-il pluriel ?
3)Les divers types de domination légitime dégagés par Weber sont-ils compatibles entre eux ?
4)Qu'est-ce qu'un champ ?

Politique européenne

Commentaire de texte :
"Le parlementarisme ne "cadre" pas dans le système politique européen, ce qui signifie non seulement que le parlement européen est le maillon faibl de la gouvernance européenne, mais également que les institutions parlementaires nationales se trouvent confrontées à une nouvelle dépossession de leurs fonctions et de leur légitimité, qui est venue se substituer et/ou s'ajouter à la remise en cause qu'avait déjà nourri le renforcement des exécutifs dans les principaux régimes politiques européens. Ces traits communs, parfois associés à l'expression devenue banale de "déficit démocratique" tendent à tenir pour acquis que l'UE constitue un cadre viscéralement problématique pour le parlementarisme sous toutes ses formes, ce que désigne en creux le fait d'envisager l'UE comme un "Etat régulateur". [...] Alors que la majorité des régimes politiques des Etats membres de l'UE est généralement reconnue comme appartenant à la catégorie des régimes parlementaires, les institutions européennes, en dépit de certaines énonciations de principe, ne présentent pas, voire même ne peuvent pas avoir les mêmes caractéristiques".

mardi 13 janvier 2009

Contrairement à Jospin, je suis socialiste.

Je viens à l'instant de prendre ma carte au Parti Socialiste (enfin...). J'ai reçu un mail de confirmation pour le moins cocasse. Tout d'abord, il se félicite de la campagne d'adhésions...campagne que l'actuelle direction n'assume pas trop, effrayée que le Parti Socialiste ne devienne un parti de masse, ou comme il est de coutume de dire "parti de supporters". Ensuite, et quand même c'est le plus comique, le mail est signé par...François Hollande ! On voit bien ici l'ardeur déployée par la nouvelle direction pour recruter des nouveaux adhérents...






Cher-e ami-e et désormais, cher-e camarade,

Nous sommes très heureux de t’accueillir au sein de notre parti. La campagne d’adhésions a permis l’arrivée de plusieurs milliers de nouveaux adhérents. C’est une formidable nouvelle pour nous tous. C’est en nous renforçant que nous créerons les conditions de prochaines victoires.

Que va-t-il se passer maintenant pour toi ?

1)Nous informons la fédération du PS de ton département de ton adhésion.

2)Ta fédération va te mettre en contact avec la section la plus proche de ton domicile. C’est dans cette section que tu seras invité-e aux réunions pour valider définitivement ton adhésion et être Informé-e des activités locales du PS.

3) C’est ton secrétaire de section qui te remettra ta carte d’adhérent-e.

4) Tu recevras très vite notre newsletter quotidienne et l’Hebdo des socialistes qui est le journal interne du PS.


Avec notre amitié.
François Hollande

Premier Secrétaire

samedi 3 janvier 2009

Mon sourire à l'envers.

On aurait voulu écrire certains textes...

J'ai la peau trop pâle
Ces cratères minés
Sous mes yeux ravalent
Les maux en volées
Je suis pas mal à dire vrai
Je promets
De tout vous voiler
De pas m'en parer du vrai

J'sais bien faire la belle
Aux émois dormants
Sous les fards pastels
L'effort passe-t-il devant ?
Je mens mes visages, toujours
Même en songes,
Pose un vernis sage
Je voudrais pas qu'ça
Vous dérange

Puisque ça fâche leur idéal
Que faire l'affiche de son moral
Puisque c'est parer l'imposture
Que s'habiller de sa nature
Si ça vous plaît de façonner
De fausses fossettes amusées
Ca m'use moi tous ces faux airs
Ces fades figures faussaires
Et si quelquefois je m'attriste
Si la colère en moi persiste
Puisqu'il faut faire plus optimiste
Alors je choisis, je préfère...
Poser mon sourire à l'envers

Pour que ça ne froisse
Vos idées bien pliées
Je lisse l'angoisse
Au fer à repasser
Garde les yeux grands fermés
Je promets
Sur la montée
Des eaux, les sentiments noyés.

samedi 6 décembre 2008

Père Lachaise December 6th, 2008

Juste en référence au commentaire d'Harmony...Selon les badauds, le gisant tiendrait le visage de sa femme.

jeudi 4 décembre 2008

"J'avais beau essayer de me perdre pour ne plus me retrouver devant ma vie, je la retrouvais partout tout simplement."

Céline, Voyage au bout de la nuit

mardi 21 octobre 2008

Seminar October 19th, 2008


Luca, Mady, Giulia, Andrea et Angelica (Mira prend la photo).

dimanche 12 octobre 2008

mercredi 24 septembre 2008

Emploi du temps M1 Science Politique 1e semestre

Je suis en mesure de vous donner mon emploi du temps du 1e semestre :

Lundi

12h-14h Institutions politiques

14h-17h Théorie politique

Mardi

9h-11h Philosophie politique

11h-14h Sociologie politique

15h-16h30 Politique européenne

Mercredi

12h-14h Théorie des politiques publiques

14h-16h TD Théorie politique

Jeudi

16h-18h TD Sociologie politique

Vendredi

9h30-11h Politique européenne

mardi 16 septembre 2008

Brumes et déconvenues...

"Le brouillard a définitivement posé sa chape de plomb sur les étoiles qui brillaient dans mon ciel."

jeudi 21 août 2008

Quelques citations à la hussarde...mais sans les bottes !

"Ainsi parfois, au sein même de l'abjection, tout à coup se découvrent d'étranges délicatesses sentimentales, comme croît une fleur azurée au milieu d'un tas de fumier."

"Je ne m'étais point rendu compte jusqu'au aujourd'hui combien la présence des gens dans la rue est rarement justifiable."

"(...) et c'est pour cacher vos vertus que vous simulez le péché."

Les Caves du Vatican, André Gide.

dimanche 17 août 2008

Exutoire...

"Elle tenait pour poétique tout ce qui l'échappait de la vie."
Les Caves du Vatican, André Gide.

mercredi 13 août 2008

July 26th, 2008

Sur ce blog, je me mets à nu pour toi...

dimanche 3 août 2008

samedi 19 juillet 2008

Photo de charme de Ségolène Royal...

Loulou à la Villette July 15th 2008

video

Bal des pompiers avec Jb July 14th 2008

Gare de Lyon avec Coline...July 14th 2008

By Jb

"Eh oh eh oh on rentre du boulot...."

En faisant le courrier hier matin, une phrase me traversait l'esprit "Si ce sont les plumes qui font le plumage, ce n'est pas la colle qui fait le collage" (Max Ernst, lue dans le Nouvel Observateur, n° 2280)

dimanche 13 juillet 2008

Souvenir d'un 13 juillet...

Des femmes bourrées se battent...Ma mère en prend une et lui balance une gifle ! Quel agréable souvenir !

Hétérophile

Putain, je viens de me rendre compte que j'embrasse souvent des mecs hétéros en ce moment...

Conversations anodines à la Simon Monceau : mise en application.

Cette publication me permet de montrer aux yeux du monde (oui je vise le grand public...) qu'Harmony emploie des esclaves modernes chez elle, qu'elle prévoit bientôt une partie à cinq (un peu de publicité ne peut lui être que bénéfique...), qu'elle se lève à des heures pas possibles (je fais ainsi son coming-out anti-sarkozyste), qu'elle aime les publicités à caractère sexuel, etc...

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
hey

Melody Nelson dit :
Hey!
tu manques à tout tes devoirs!
et le point d'exclamation alors?

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
J'au aussi omis la majuscule...alors je me suis dit que le point d'exclamation n'avait finalement que peu d'importance et que l'essentiel résidait dans l'intentionnalité positive du "hey" qui, je crois, se suffit à lui-même pour exprimer une salutation conviviale et sincèrre

Melody Nelson dit :
ce doublement du "r" à "sincère" démontre une envie irrépressible de prouver l'honnêteté de tes propos ce me semble....

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
je me faisais une joie de te parler et en une seule phrase tu anéantis mon plaisir et même ma journée!

Melody Nelson dit :
c'est me donner bien trop d'importance...
mais j'apprécie le compliment que sous-tend cette déclaration
nota bene: chercher l'orthographe exacte de "sous-tendre"

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
non je ne chercherai pas...
car je n'ai pas de dictionnaire...
enfin bref
comment vas tu?

Melody Nelson dit :
et toi?
si tu tiens à rester sur des banalités de ce genre...
tu regardes un peu trop Ca va se savoir

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
désolé de m'intéresser à ton karma!

Melody Nelson dit :
Non c'est KAMA au 36769

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
36769 c'est plus que 36768 et moins 36770...

Melody Nelson dit :
tout à fait , quoi que l'inverse peut se démontrer

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
ou pas

Melody Nelson dit :
les grandes théories de ce monde ont tendance à piètiner lorsque nous les évoquons

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
c'est le privilège de la jeunesse...

Melody Nelson dit :
oui nous retournons ttes les idées préétablies pour finalement nous rendre compte de notre impuissance à innover
enfin bref, je m'égare....
je ne suis levée que depuis deux heures
ç'en est trop pour moi à cette heure matinale

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
ouh je comprends ta douleur...
depuis que je suis réveillé je vais me recoucher fréquemment aussi...
l'ennui pousse au sommeil on dirait

Melody Nelson dit :
et l'oisiveté au vice....
c'est inhérent au dimanche

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
oui chacun ses préoccupations en effet...

Melody Nelson dit :
nos préoccupations ne sont finalement que futilité au regard d'autrui...
et inversement
l'homme et égoiste
est
mon dieu...mon tps de réflexion concernant le discernement des fautes d'orthographe est bien plus lent qu'à l'ordinaire...
je me fais vieille....

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
tu ne devrais pas t'embarquer dans de si longues phrases...c'est peine perdue

Melody Nelson dit :
je sais bien, je vise trop haut
je me rengorge en tentant de grandes envolées lyriques
mais rien n'y fait
ma condition de faible femme inculte me rattrape

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
l'habitus familial encore et toujours...

Melody Nelson dit :
oui d'ailleurs à ce propos, ma mère.....
bon trêve de plaisanteries
que fais-tu ce soir?

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
euh
aucune idée
l'ennui guette

Melody Nelson dit :
et dc, si l'on suit ton raissonnement: le sommeil!

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
non
c'est faux pour le soir
le soir l'ennui entraine l'éveil et l'insomnie

Melody Nelson dit :
oui car les pensées t'assaillent quand tu te retrouves seul face à toi-même
tu viens sur amiens la semaine prochaine?

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
eh bien oui pourquoi pas
att je consulte mon agenda
alors demain feu d'artifice à paris!
mardi je m'inscris dans les boites d'intérim!
jeudi partie à 5 d'harmony
bon je viendrai sans doute mardi soir!

Melody Nelson dit :
ben non
on a tout décalé d'une semaine souviens-toi
du coup jeudi , c'est cuite au ricard
ça m'arrange en fait
il me faut un petit délai pour trouver mes partenaires

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
mais non mais non j'étais pas au courant!
oui en même temps c'est plus sage...

Melody Nelson dit :
en plus, il faut être en règle avec la législation, signer des papiers et tout ça : je n'ai pas envie d'être poursuivie
pour atteinte aux bonnes moeurs
je préfère me couvrir avant

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
te couvrir le corps
pourquoi pas compliquer la chose? partie à 5 en burka!

Melody Nelson dit :
c'est vrai que finalement, lorsque j'y réfléchis, c'est peut-être l'évocation de ma nudité qui effraie les convives ....
si je leur disais que la burka était de rigueur
peut-être qu'ils se laisseraient plus facilement convaincre

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
il faut se lancer des défis...les mecs pourraient te pénétrer à cloche-pied...ce sera ainsi l'occasion d'entrer dans le guinness book des records
songe à ta postérité...

Melody Nelson dit :
il faudrait encore pouvoir faire valider l'exploit par un expert et personnellement, j'ai pas une très grande envie de voir Vincent Perrault débarquer ds ma chambre
avec un mètre et un chronomètre
ça ôterait tte sa beauté à l'acte

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
oui ça oterait tout le romantisme qui pourrait encore subsister...
dans ce cas vincent perrot peut également se joindre à la fête...
cela me semble un bon compromis!

Melody Nelson dit :
son impartialité serait pleinement remise en cause
je veux entrer ds la légende par la grande porte moi monsieur!
c'est-à-dire ds les règles

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
merde je n'avais pas pensé que la lubricité prendrait le pas sur sa conscience professionnelle
ne parlons pas de règles alors que tu t'apprêtes à effectuer un tel exploit...
c'est plutot malvenu

Melody Nelson dit :
chacun suit ses propres règles....
excuses-moi,tu parlais de menstruation?

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
on peut envisager cette possibilité en effet

Melody Nelson dit :
bon allez , je vais me préparer
simon va arriver

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
eh bien tu as de la chance d'avoir de la visite toi...
que vient il faire chez toi?

Melody Nelson dit :
il vient me faire à manger le soir
en attendant que Wil revienne

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
c'est bien d'embaucher de jeunes eunuques corvéables à merci

Melody Nelson dit :
mais bien sûr, ils ne demandent pas grand chose, simplement un peu de reconnaissance

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
oui il est bien élevé...c'est son éducation chrétienne...son habitus...

Melody Nelson dit :
il est très patient avec moi mais parfois j'ai l'impression que ma condition d'agnostique l'effraie

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
oui c'est impensable pour lui...
la corvette préfére l'enfer au néant...c'est un exemple de bravoure masochiste ce simon

Melody Nelson dit :
un vrai terroriste en puissance: il accepte son sort , résolumment, pour la grande Cause

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
c'est la bernadette soubirou d'amiens!

Melody Nelson dit :
c'est lui faire bien trop d'honneur: n'exagérons rien non plus. Cette détermination est aussi et surtout de la naiveté
bon allez j'y vais...même si converser avec vous est tjs un plaisir...

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
bon...n'oubliez pas de songer à mon ennui et à mon profond désespoir

Melody Nelson dit :
je n'y manquerais point cher ami....

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
vous me ravissez

Melody Nelson dit :
vous êtes de toutes mes pensées

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
mouais...tout cela déborde d'affection mieilleuse ..

Melody Nelson dit :
c'est le milieu gay qui veut ça
je vais faire plus court ds ce cas:
slt
bonne soirée à toi
et bizou

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
bonne soirée
bisous
adieu

Melody Nelson dit :
mouais...c'est ça
tu me rediras pour la semaine prochaine

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
bien entendu

Melody Nelson dit :
bien le bonsoir

Jérémy-->http://le-territoire-du-moi.blogspot.com dit :
bien à vous
amicalement votre

Rêve

Qu'il est doux le souvenir des bonnes choses du passé...Il y a quelques heures, tu faisais parti de mes rêves. Nous partagions un moment ensemble, un moment de tendresse...J'étais simplement heureux. Je me suis réveillé les larmes aux yeux, non parce que j'étais triste, mais parce que je me rappelais des bons moments passés ensemble, aussi rares fussent-ils...Et maintenant, les détails de ce rêve m'échappe...Ca m'angoisse...Car je sais que seuls mes rêves peuvent me permettrent d'être dans tes bras (même si évidemment je me suis fait à cette idée depuis longtemps !) J'ai aimé ce rêve...

Perditions nocturnes...

On aspire tous à une certaine forme de pureté. On tente de construire des rapports sains, dénués de superflus, de mensonges. On essaie même d'éliminer des phrases toutes les fioritures encombrantes, pour approcher l'essentiel et parvenir à un idéal syntaxique. On se force à combiner le sens des mots, le sens de nos vies avec un maximum de concision. L'esprit de synthèse est la norme qu'on s'impose, peut-être parce que la société nous l'impose.
Pour autant, l'esprit humain se disperse. On n'arrive pas à (s')expliquer pourquoi on agit de telle manière alors que la logique en voudrait autrement. Je repense à certains évènements personnels qui vont dans ce sens : pourquoi trahir un ami en couchant avec son mec ? Pourquoi avoir trompé le mec de ma vie ? Pourquoi tout gâcher sans cesse ? Pourquoi, pourquoi...Difficile de s'en sortir quand toutes ces questions me hantent...J'entretiens des relations complexes avec les autres. J'aimerais ne pas les décevoir. J'aimerais avoir avec eux des rapports sains donc. Mais pour autant, en est-il possible quand ma philosophie de vie, mûrement réfléchie et un tant soit peu théorisée, s'oppose à ce que les autres peuvent penser ? Les pourquoi se transforment en comment...Comment concilier ma vie et celle des autres ? La facilité serait de ne m'engager dans aucune relation poussée...Je ne peux pas. Comment pourrais-je ne pas vouloir construire ? C'est sans doute un plaisir égoïste mais je ne pense pas aux conséquences de mes actes (je ne l'ai que trop dit et je le revendique aujourd'hui). J'aime le présent. J'en profite. La pureté n'est pas pour moi alors. Ou alors la pureté n'est pas une. Elle diffère selon les aspirations de chacun. Voilà pourquoi elles s'entrechoquent...

Il faudrait que je pense à arrêter de tout intellectualiser.

Principaux points de la contribution "Combattre et proposer" présentée par Ségolène Royal

  • Mettre l'économie au service de l'humain
- Respecter le rôle des partenaires sociaux : le gouvernement devra s'engager à présenter au Parlement un projet de loi reprenant les termes de l'accord signé par une majorité de partenaires sociaux.
- Représentation des salariés dans les conseils d'administration à hauteur de 30%.
- Développer un syndicalisme au service des adhérents.
- Mise en place d'un chèque syndical pour inciter les salariés à se syndiquer.

POUVOIR D'ACHAT

- Créer une action de groupe pour attaquer les entreprises pratiquant des tarifs abusifs.
- Réformer l'indice des prix de l'INSEE.
- Baisser la TVA sur les produits de première nécessité et augmenter la prime pour l'emploi.
- Mettre sur le marché 300 000 logements à loyer maîtrisé.

FISCALITE

- Fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG en un seul impôt progressif.
- Prélèvement à la source.
- Supprimer les niches fiscales.
- Rééquilibrer les prélèvements entre travail et capital.

PME

- Soutenir l'économie sociale et solidaire.
- Redéployer les aides vers les PME.
- Si une entreprise licencie ou délocalise, elle doit rembourser les aides publiques.
  • Batir un Etat préventif
EDUCATION

- Création d'un service public de la petite enfance.
- Mise en place d'un système de dotations initiales pour compenser les inégalités de capital à la naissance.
- Nombre limité d'élèves par classe, avec un système de tutorat généralisé.
- Augmenter le budget des universités.
- Intégrer aux universités les grandes écoles.
- Revaloriser le métier de chercheur.

FORMATION PROFESSIONNELLE

- Créer un capital formation professionnelle.
- Accompagner les transitions.
- Faire payer la formation par les entreprises qui licencient.

ENERGIE

- Création d'un fonds "énergie propre" en subventionnant les installations en énergie renouvelable et en finançant les transports alternatifs propres.

VIOLENCE

- Partenariats entre les différents acteurs (adultes, parents, professeurs, responsables d'associations, policiers).
- Action de prévention précoce qui passe par un encadrement éducatif renforcé.
- Développer une véritable police de quartier.
- Politique de sanctions précoces, effective et rapide fondée sur les alternatives à la prison.
  • La sécurité sociale
SANTE

- Redonner des moyens à l'hôpital public.
- Maîtriser le rythme des dépenses de soin.

SYSTEME DE RETRAITE

- Pension mensuelle calculée en fonction de l'espérance de vie moyenne de la classe d'âge et de la pénibilité des tâches du travailleur.
  • La France métissée est une chance
JEUNESSE

- Créer une cérémonie républicaine.
- Mettre en place un service national civil obligatoire.

DISCRIMINATIONS

- Financement des associations.
- Développer les écoles de parents et les activités périscolaires.
- Généraliser le micro-crédit.
- Destructions des barres HLM.
- Améliorer la desserte des quartiers.

LAICITE

- Mise en place effective de l'Observatoire de la Laïcité.
  • La démocratie jusqu'au bout
DEMOCRATIE LOCALE

- Décentralisation.
- Droit de vote des étrangers aux élections locales.

PARLEMENT

- Mandat unique des parlementaires.
- Dose de proportionnelle.
- Constitution de forums citoyens.
- Réforme du Sénat.

EUROPE

- Référendum européen coordonné sur la politique à adopter.
- Circonscriptions européennes.
- Europe sociale : les règles de la concurrence ne doivent pas s'appliquer aux services publics.
- Harmonisation fiscale
- Coopération renforcée sur un authentique projet politique.

"Pois, la combinaison des matières opposées"


Les bonbons japonais sont délicieux...Et ils prennent une toute autre saveur le jour où vous trouvez du travail...

Exposition de Yoko Torii jusqu'au 19 juillet à la galerie JM' Arts, 36 rue Quincampoix.
Demandez les bonbons japonais.

L'amour, rien qu'une illusion...

"[...] les élans du coeur m'étaient devenus tout à fait désagréables. Je préférais ceux du corps, tout simplement. Il faut s'en méfier énormément du coeur."
Céline, Voyage au bout de la nuit.

vendredi 11 juillet 2008

mercredi 9 juillet 2008

L'autre, c'est moi...ou toi !

"A croire parfois que certaines personnes n'ont rien d'autre à faire qu'à compliquer les situations les plus simples. A croire qu'il est plus tentant de tenter...de tenter l'autre, à condition que l'autre soit l'autre de l'autre...Autrement cet autre - soyons honnêtes - n'a aucun intérêt...L'intérêt de l'autre vis-à-vis de l'un n'aurait de l'intérêt que parce qu'il est l'autre de l'un...ou de l'autre...La question est posée."
Simon Monceau

Précision : ce message ne concerne aucun évènement de ma vie privée, notamment la nuit de lundi à mardi...Simon Monceau est l'animateur de l'émission "Ca va se savoir", copie trash et écrite de "C'est mon choix". Il faut donc prendre ce post au second degré, quand bien même il n'y avait pas de lubri.

mardi 8 juillet 2008

"Entrer chez moi sans pudeur en prélude"

"Il existe comme ça certaines dates qui comptent parmi tant de mois où on aurait très bien pu se passer de vivre"
Céline, Voyage au bout de la nuit.
Certaines dates marquent de leur empreinte nos existences. Réjouissantes rencontres ou irrésistibles retrouvailles, ces instants introduisent des émotions indicibles, indescriptibles et insoupçonnables.